Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison gratuite en France métropolitaine dès 30 euros d'achat.

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

5 conseils pour soigner ses cheveux abîmés

Au quotidien, les cheveux sont soumis à de nombreuses agressions comme la pollution, le soleil, ou encore l’utilisation d’appareils chauffants et de produits nocifs. Les carences alimentaires, les pathologies, les troubles du stress peuvent également être à l’origine de cheveux abîmés.

La fibre capillaire ne possède pas de mécanisme de défense naturelle ; lorsqu’elle est fragilisée, le cheveu perd sa vitalité et sa résistance. Les écaillent se soulèvent et les cheveux deviennent secs et cassants. C’est ce qu’on appelle le phénomène des « fourches », le cheveu se dédouble ou un point blanc apparait généralement à la pointe du cheveu. La fibre capillaire est mise à nu, digne d’un arbre ayant perdu son écorce.

Lorsque les cheveux sont trop abîmés, le mieux est de prendre rendez-vous chez son coiffeur pour couper toutes les longueurs endommagées. Sinon, les fourches peuvent s’étendre davantage et causer des dommages plus importants et irréversibles aux cheveux.

Voici les meilleurs conseils sont à appliquer pour retrouver des cheveux sains et en bonne santé :

 

1 - Ne pas se laver les cheveux trop souvent

 Il n’est pas recommandé de laver trop souvent ses cheveux car le calcaire, présent dans l’eau, les abîme. L’idéal est de les laver une à deux fois par semaine, avec un shampoing doux sans ingrédients chimiques agressifs. Les produits composés de tensio-actifs (sulfates), silicones, ammomium quartenaires, PEG, alcools dénaturés, parfums de synthèse et conservateurs sont chimiques et toxiques pour les cheveux. Ils entrainent, sur le long terme, des conséquences néfastes pour les cheveux comme un état de sécheresse, une couleur terne ou une perte abondante.

Aussi, il faut éviter de les laver avec l’eau chaude car elle irrite et favorise la casse du cheveu.

 Lors du rinçage, il ne faut pas laisser de résidus de shampoing ou de soin. Cela risque d’étouffer la fibre capillaire, créer des démangeaisons ou rendre les cheveux gras. Il faut donc les rincer à l’eau claire plusieurs fois et terminer avec un jet d’eau froide pour resserrer les écailles du cheveu.

 

 

2 - Faire des soins et masques pour hydrater les cheveux

 Lorsque ses cheveux sont abîmés, il est indispensable de faire des soins nutritifs et hydratants pour gainer et protéger la fibre capillaire. Ils doivent être naturels, de préférence issus de l’agriculture biologique, contrairement à certains soins vendus en grandes surfaces qui ont une composition chimique pouvant sérieusement endommager le cheveu plutôt que de le soigner.

Le bain d’huile est le meilleur ami des cheveux abîmés. En effet, les huiles végétales (de ricin, coco, avocat, argan, jojoba…) contiennent des bons acides gras et des céramides permettant de nourrir et gainer la fibre capillaire.

Les masques aux beurres végétaux (karité, coco, amende) sont également très efficaces pour réparer les cheveux abîmés.

 Idéalement, faire un bain d’huile ou un masque une fois par semaine sur plusieurs mois est recommandé pour redonner de l’éclat et de la force à ses cheveux. Leur temps de pose peut aller de 30 minutes à plusieurs heures, voire une nuit complète.

Par ailleurs, pour accélérer la pousse des cheveux et donc retrouver une base capillaire saine, on peut effectuer des massages crâniens avec le bout de ses doigts. Cela permet de se détendre et de favoriser la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu.

 

3 - Utiliser de bons produits du quotidien non agressifs

 Les produits pour entretenir les cheveux comme les sérums, les laques, les cires, les gels, les sprays ou encore les mousses coiffantes doivent également, comme évoqué précédemment, ne pas contenir de produits chimiques. Il existe une application nommé « Clean Beauty », gratuite, permettant de scanner le code-barre des produits de beauté (pour les cheveux, la peau ou les ongles) pour déterminer s’ils sont bons ou mauvais pour la santé.

Pour éviter d’abîmer davantage ses cheveux, il est conseillé d’utiliser une brosse à picots souples pour les coiffer, dormir sur une taie d’oreiller en satin/soir pour éviter leurs frictions, utiliser des chouchous en satin/soir pour se les attacher en douceur et éviter des coiffures trop serrées.

 

4 - Diminuer voire arrêter l’utilisation d’appareils chauffants

 Sources de chaleur, les sèche-cheveux, les brosses chauffantes, les fers à lisser et à boucler endommagent les cheveux. La chaleur va dénaturer les molécules du cheveu et provoquer ainsi sa casse. Leur utilisation doit donc être limitée, notamment lorsque l’on a déjà des cheveux fragilisés.

Il est préférable d’utiliser son sèche-cheveux avec le monde froid, ou dans la mesure du possible, laisser ses cheveux à l’air libre.

 

 

5 - Améliorer son alimentation et prendre des compléments alimentaires pour nourrir sa chevelure

 Pour conserver une belle chevelure, le secret est d’avoir une alimentation variée et équilibrée. Il faut privilégier une alimentation riche en protéines, en vitamines (A, C, E, B6, B8, B9, B12) et minéraux (zinc, fer…). Elle favorise la production de kératine, le renforcement structure de la fibre capillaire ainsi que la pousse des cheveux.

Les aliments à consommer sont la viande (particulièrement le poulet), les poissons gras, les céréales complètes, les fruits secs ainsi que des fruits des légumes sans modération.

De plus, boire suffisamment d’eau (entre 1,5L et 2L) permet de maintenir un cuir chevelu sain grâce à une meilleure circulation sanguine et donc de favoriser une bonne pousse de cheveux.

Parfois, une alimentation saine et équilibrée ne suffit pas pour nourrir et réparer en profondeur ses cheveux, les compléments alimentaires entrent donc en jeu. Ils sont consommables sous différentes formes : poudre, solution buvable, gélules, comprimés, ampoules ou gummies.

Pour entretenir une belle chevelure, Délicure propose une nouvelle gamme « Gummies Cheveux », des gummies à base de myrtille (qui active la microcirculation du cheveu), vitamines (B6, B8, B9, B12 E) et minéraux (zinc et sélénium). La dose journalière conseillée est de 2 gummies par jour.

Ces produits sont à utiliser dans le cadre d’un mode de vie sain. En cas de perte trop abondante de cheveux, il est conseillé de se rendre chez un médecin qui prescrira un bilan sanguin complet pour identifier s’il y a des carences ou une pathologie affectant la santé des cheveux.

 

Continuer à entretenir des cheveux en bonne santé

 

Une fois que les cheveux ont retrouvé leur éclat et leur force, il faut continuer à les entretenir pour prévenir l’apparence de fourches ou la perte de cheveux. D’autres astuces sont à adopter pour garantir un meilleur entretien de ses cheveux.