Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Comment prendre soin de ses cheveux ?

Avoir une chevelure saine et rayonnante est synonyme de beauté physique, c’est pour cette raison que le soin capillaire est essentiel dans la vie quotidienne des hommes et des femmes, peu importe leur âge.

Les cheveux sont souvent cités en premier lorsqu’il s’agit de décrire une personne. Ils parlent aussi de nous, il est donc important de les maintenir en bonne santé. 

 Avant tout, il faut connaitre la nature de ses cheveux (raides, bouclés, frisés…) et comprendre son cycle de pousse. En effet, chaque nature de cheveux doit être soumis à un traitement spécifique.

Le cheveu vit selon son cycle de pousse qui n’est pas identique pour tout le monde, et les cycles hormonaux.

Une variation d’hormones peut entrainer une chute de cheveux. En moyenne, entre 60 et 100 cheveux sont perdus par jour.

Pour mieux appréhender l’entretien de sa chevelure, il est donc nécessaire de se renseigner pour comprendre les cycles de pousse du cheveu et la structure de la fibre capillaire.

 Certains comportements du quotidien (shampoings trop fréquents, coiffage trop agressif, produits nocifs et agressifs, colorations, appareils chauffants…) fragilisent et abîment les cheveux.

Pour y remédier, voici quelques recommandations à suivre dans sa routine beauté :

 

 

 

1 - Bien laver ses cheveux et les entretenir avec des soins naturels

 Laver ses cheveux permet d'éliminer l'excès de sébum, la sueur, toutes poussières et toutes traces de pollution qui se sont accumulés dans la chevelure et sur le cuir chevelu.

Les glandes sébacées du cuir chevelu produisent du sébum qui s'accumule chaque jour sur le crâne. Afin de maintenir un taux de production de sébum optimal, réaliser un shampooing tous les deux/trois jours est donc très important.

 Quelques conseils sont à adopter pour garantir un bon lavage et un meilleur entretien des cheveux :

 

Choisir le bon shampoing

Le shampoing est le produit capillaire le plus utilisé. Il sert à nettoyer et à entretenir les cheveux. Le shampoing idéal est doux (avec un pH de 5,5) et sans sulfates, silicones, ammomium quatenaires et conservateurs qui assèchent et abîment les cheveux sur le long terme.

Bien évidemment, il doit être adapté à sa nature de cheveu (sèche, grasse, colorée, fine, épaisse, lisses, bouclés…).

 

Faire un masque, soin et après-shampoing

En plus du shampoing qui sert principalement à laver, il est conseillé de chouchouter ses cheveux avec des soins. Il faut privilégier une composition naturelle, en privilégiant des ingrédients écologiques et des produits labellisés.

Faire un soin une fois par semaine avant le shampoing, sous forme de masque ou de bain, est bénéfique pour nourrir, fortifier et réparer la chevelure de l’intérieur. Le soin est même indispensable pour les cheveux longs et à tendance secs et fragilisés. Dans l’idéal, il faut laisser poser le soin plusieurs heures pour profiter un maximum de ses bienfaits.

Si on utilise un soin, l’après-shampoing est alors inutile car ses effets sont similaires au soin. L’après-shampoing a l’avantage d’être plus rapide à utiliser car il faut le laisser juste quelques minutes après avoir effectué le shampoing. Cependant, le soin est plus efficace car il nourrit en profondeur.

Comme soins, les huiles végétales naturelles (de ricin, jojoba, avocat, argan, olive, coco, amande…), des huiles essentielles (menthe poivrée, arbre à thé, romarin…) et les beurres végétaux (karité, coco, amande), de préférence bio et équitable, sont idéaux pour entretenir de beaux cheveux.

L’idéal est de faire un bain d’huile une fois par semaine, le temps de pause doit être de 30 minutes au minimum, mais il est préférable de le laisser poser plusieurs heures pour bien imprégner la chevelure. Enfin, l’huile doit être appliquée sur les longueurs et les pointes pour nourrir et réparer, et au niveau des racines si on souhaite stimuler la pousse.

 Des recettes maison sont également très utilisées lorsqu’on a des pointes sèches et cassantes ou des démangeaisons du cuir chevelu. Dans celles-ci, on retrouve de l’aloe vera, de l’argile, des œufs, du citron, de la banane, des yaourts natures et bien d’autres ingrédients qui ont des vertus fortifiantes et nourrissantes pour les cheveux.

Ces recettes sont naturelles, peu onéreuses et faciles à réaliser.

 

Laver ses cheveux à la bonne température et à bonne fréquence

Il est conseillé de laver vos cheveux à l’eau tiède, voire froide. L’eau fraiche permet de resserrer les écailles du cheveu et donc de le rendre plus résistant et moins fragile.

Ensuite, il ne faut pas laver trop fréquemment ses cheveux car cela entraîne un risque de déshydratation et de sécheresse qui peut aussi s'accompagner de démangeaisons. Les laver deux fois par semaine suffit amplement.

 

Masser ses cheveux avec le bout des doigts

Pour redonner la vigueur aux cheveux, il est recommandé de faire un massage de 2 à 5 minutes à ses cheveux lors du lavage (comme chez le coiffeur). En plus d’être agréable, il est bénéfique pour le cuir chevelu. Cela permet de détendre les terminaisons nerveuses, accélérer la pousse de cheveux, améliorer la circulation sanguine et l’oxygénation dans le système vasculaire capillaire.

 

 

2 - Se rendre souvent chez le coiffeur

Pour éviter les fourches, la sècheresse et une couleur terne, la meilleure des solutions est de prendre rendez-vous chez le coiffeur.

Se faire couper les cheveux permet de prévenir les fourches (fissures à la pointe du cheveu). Elles se forment à cause de nombreuses agressions comme l'utilisation de fer à cheveux de produits nocifs ou encore l'exposition au soleil. La cuticule (membrane composée de kératine qui protège le cheveu) s’abîme et ne peut plus préserver l'hydratation du cheveu qui se fissure.

Couper régulièrement ses cheveux (tous les trois/quatre mois) aide également à raviver sa couleur car les fourches peuvent la ternir.

Enfin, en éliminant les extrémités abimées et affinées, les cheveux gagnent en volume et en épaisseur.

 

 

3 - Changer ses habitudes quotidiennes

 Avoir une bonne nuit de sommeil

Dormir est important pour être bonne santé, il est recommandé de dormir au moins 7 heures par nuit pour être en forme. Les conséquences d’un mauvais sommeil sur les cheveux sont nombreuses, ils peuvent perdre de la brillance et du volume et devenir plus rêches et cassants. Cela peut également ralentir la pousse et entrainer une perte de cheveux inhabituelle.

Par ailleurs, il existe des coiffures à faire avant de s’endormir pour éviter la casse des longueurs due au frottement de la tête contre l’oreiller. Par exemple, on peut faire des tresses pas trop serrées, un chignon pas trop serré ou bien dormir avec un bonnet en satin.

 

Limiter ou stopper l’utilisation d’appareils chauffants

Les sèche-cheveux, les fers à lisser et à boucler utilisés trop fréquemment sont nocifs pour les cheveux. En effet, la chaleur abîme les écailles du cheveu qui perdent de la kératine (le film protecteur qui donne force et brillance). Il en est de même pour le soleil, source de chaleur notamment en été, qui abîment considérablement la chevelure à cause de ses rayons UV. Il est donc recommandé de la protéger le plus possible avec un chapeau ou un foulard.

Le mieux est de laisser sécher à l’air libre sa chevelure ou de mettre un sèche-cheveux avec le mode froid, ainsi que de trouver des astuces pour lisser ou boucler les cheveux sans chaleur (utiliser un kardoune pour lisser la fibre capillaire ou encore dormir avec des tresses pour créer des ondulations/boucles).

 

Eviter les brossages trop agressifs

Les brosses à picots rigides en plastique sont à bannir, elles sont trop agressives pour les longueurs et le cuir chevelu. Il vaut mieux opter pour une brosse démêlante anti-casse, à picots souples ou à poils de sangliers, plus respectueuses de la chevelure, ou un peigne à dents larges (notamment pour les cheveux bouclés pour conserver les boucles).

 De plus, les chouchous et élastiques en satin/soie sont meilleurs pour attacher en douceur les cheveux, contrairement aux élastiques communs qui cassent et endommagent la fibre capillaire.

Enfin, pour ne pas fragiliser les cheveux, il ne faut pas les brosser pendant la douche ou lorsqu’ils sont mouillés car ils sont plus sensibles à la casse.

 

Faire le moins possible de colorations

Les colorations et permanentes endommagent les cheveux à cause de leurs composants chimiques et toxiques qui écartent la cuticule et oxydent les cellules du cortex (couche intermédiaire de la tige pilaire). Les cheveux deviennent alors plus secs et poreux.

Il est donc conseillé d’en faire le moins possible, ou de recourir à des colorations moins nocives comme le henné par exemple.

 

Investir dans une taie d’oreiller en satin

Pour limiter la casse des cheveux, il est conseillé de remplacer sa taie d’oreiller lambda par une taie d’oreiller en satin/soie.

Et pour les sécher, il vaut mieux utiliser un tee-shirt en coton plutôt qu’une serviette en éponge. En effet, le t-shirt réduit la casse de la fibre capillaire contrairement à la matière éponge qui est plus rêche et agressive.

 

 

4 - Adopter une alimentation variée et équilibrée

 Pour avoir une chevelure douce, forte et brillante, il est nécessaire d’adopter une alimentation variée et équilibrée.

La chevelure a besoin de protéines riches en acides aminés soufrés, de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments.

Ces protéines participent à la formation de kératine, le principal constituant du cheveu. Elles se retrouvent la viande, le poisson, les céréales complètes, les légumineuses ou encore les produits laitiers.

Concernant les minéraux, le fer facilite l’oxygénation des cellules et le zinc, en association avec le soufre et la vitamine B6, jouent un rôle dans la synthèse de la kératine.

Quant aux vitamines B et la vitamine A ont un rôle important dans la croissance et le renouvellement du cheveu. La vitamine E optimise la circulation sanguine du cuir chevelu et prévient la perte de cheveux. Enfin, la vitamine C permet de mieux assimiler le fer et la vitamine B12.

 

Les aliments à consommer et ceux à éviter

 Pour sublimer ses cheveux, les meilleurs aliments à consommer sont les œufs, les légumineuses, les fruits secs, les laitages écrémés, les poissons gras, les fruits de mer, les germes de blé, et bien évidemment tous les fruits et légumes.

Il est bien évidemment indispensable de boire entre 1,5L et 2L d’eau par jour pour avoir un cuir chevelu sain. Plus on boit de l’eau, plus le fluide sanguin circule jusqu’au bulbe pilaire, ce qui stimule la pousse du cheveu.

 En revanche, il ne faut pas consommer des aliments riches en sucres raffinés et à l'index glycémique élevé car ils sécrètent davantage d'insuline. Cela stimule les glandes surrénales qui libèrent du sébum. Ces impuretés s’accumulent sous le cuir chevelu et ralentissent la circulation sanguine vers la racine, ce qui empêche le cheveu de pousser correctement.

 Tout comme la peau ou les ongles, la chevelure a besoin de vitamines et minéraux de qualité pour être synthétisée et maintenue en pleine santé. Parfois, une alimentation équilibrée et variée ne suffit pas. Les compléments alimentaires sont alors une solution pour avoir des cheveux en bonne santé.

 

5 - Prendre des compléments alimentaires pour avoir des cheveux en bonne santé

 Pour avoir des cheveux en bonne santé, l’utilisation d’un shampoing adapté ne suffit pas. Utiliser des compléments alimentaires ciblés riches en nutriments est une aide précieuse pour embellir la chevelure, réguler l’excès de sébum, stopper la chute et favoriser la pousse des cheveux.

Il est préférable de choisir des compléments naturels car ils sont fabriqués à partir de molécules naturelles et non de synthèse.

Ces produits se présentent sous plusieurs formes comme une poudre, une solution buvable, des gélules, des comprimés, des ampoules ou des gummies.

Par exemple, la levure de bière (sous forme de gélules, comprimés ou poudre) est efficace pour renforcer et assouplir sa chevelure. Elle purifie le cuir chevelu et évite ainsi que les cheveux ne graissent trop rapidement. Riche en vitamines et minéraux, elle favorise aussi la production de kératine et renforce la structure de la fibre capillaire. 

Il est conseillé de la prendre sous forme de cure d’un à trois mois pour observer des effets durables.

 Il y a également la spiruline qui apporte une action fortifiante, nourrissante et protectrice aux cheveux. Cette algue riche enrichie en minéraux, antioxydants et protéines participe au même titre que la levure de bière à la synthèse de la kératine et à l’entretien de la fibre capillaire.

Il faut la prendre un minimum un mois pour constater des résultats.

 

 Délicure lance une nouvelle gamme de gummies Cheveux.

 

Délicure propose des gummies naturels et végans, sans sucres, au délicieux goût fruits des bois. Leur formule à base d’extrait de myrtille, zinc, sélénium et vitamines (B6, B8, B9, B12 et E) permet de maintenir les cheveux, les ongles et la peau en bonne santé. Il est conseillé de prendre deux gummies par jour.

Ces produits sont à prendre dans le cadre d’un mode de vie sain, et sont bénéfiques pour la santé à condition qu’ils soient utilisés à bon escient. En cas de chute de cheveux trop importante, il est recommandé de consulter son médecin qui prescrira une prise de sang pour identifier d’éventuelles carences.