Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison gratuite en France métropolitaine dès 30 euros d'achat.

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Comment éviter la perte de cheveux ?

Une belle chevelure, dense et brillante, renvoie une image de bonne santé et est perçue comme un symbole de beauté. Elle est au cœur des préoccupations pour certaines personnes qui sont soucieuses de prendre soin d’elle. Sa fonction n’est pas seulement esthétique, elle protège le cuir chevelu qui, lui-même, protège le crâne.

Au cours de sa vie, il est normal d’être confronté à une perte de cheveux (ou alopécie). C’est un phénomène courant qui concerne autant les hommes que les femmes. Elle peut être partielle ou totale. Les principales causes de perte des cheveux peuvent être liée à l’hérédité, aux hormones, aux troubles du stress, à des carences alimentaires, à un accouchement, à un changement de saison ou encore à certains traitements médicaux.

Il faut savoir que la vie d’un cheveu est rythmée par trois phases différentes durant lesquelles il croît, stagne et finit par tomber.

 

 

Les cheveux se renouvellent en suivant un cycle de vie de 3 phases :

  • La phase anagène concerne la croissance du cheveu et dure entre deux à sept ans. Les cheveux poussent environ 1 mm tous les trois jours.
  • Quant à la phase catagène, elle correspond à une phase de repos pendant deux à trois semaines. Les cheveux cessent de pousser.
  • Enfin, durant la phase télogène, les cheveux sont complètement détachés du bulbe et finissent par tomber pour être remplacés par de nouveaux cheveux. Cette phase dure environ 3 mois.

En moyenne, le cycle se renouvelle 20 à 25 fois. Il est alors tout à fait normal de perdre des cheveux. 

 

 

Les facteurs de risques de perte de cheveux

Les causes liées à une perte de cheveux sont nombreuses, savoir les identifier rapidement permet de trouver des solutions pour la freiner.

Les traitements et médicaments pour lutter contre le cancer, l'arthrite ou l'hypertension artérielle entrainent des risques de chute de cheveux. Il en est de même pour la prise de testostérone pour favoriser les performances sportives.

Une alimentation non variée et mal équilibrée peut engendrer des déséquilibres au niveau du cuir chevelu et favoriser la chute.

Les coiffures trop tirées et serrés, comme la queue-de-cheval ou le chignon, risquent de fragiliser et provoquer la perte de cheveux. 

De plus, il faut éviter l’utilisation de produits trop agressifs et chimiques (teintures capillaires, gels, laques…) pour le cuir chevelu.

Un excès de chaleur n'est pas bon non plus pour les cheveux, il faut donc limiter les brushings, les séchages à chaud, l’exposition prolongée au soleil ainsi que le lavage avec de l’eau chaude.

Le stress, chronique ou occasionnel causé par un choc émotionnel, est connu pour être responsable d’une chute inattendue de cheveux. Pour y remédier, faire une activité de relaxation (yoga, méditation…) peut être bénéfique pour se détendre et retrouver un état de sérénité.

 

 

Les gestes à adopter pour prévenir et freiner la chute de cheveux

En cas d’hérédité ou de perte anormale de cheveux, quelques gestions sont à adopter durant son quotidien.

Il est conseillé d’adopter une alimentation enrichie en vitamines du groupe B, fer, cuivre, silicium et zinc. Cela favorise la production de kératine, renforce la structure de la fibre capillaire et limite la perte de cheveux. L’eau joue aussi un rôle majeur, plus on en boit, plus le flux de sang qui arrive jusqu'aux racines est important. Il faut en boire entre 1,5L et 2L par jour.

 Une bonne nuit de sommeil (au moins 7 heures) a pour effet de favoriser la croissance et de maintenir le bon cycle de vie du cheveu.

 Pour laver ses cheveux, un shampoing doux est idéal pour ne pas agresser le cuir chevelu. En parlant du lavage, il ne doit pas être effectué plus de deux/trois fois par semaine pour ne pas abîmer les cheveux. L’eau doit être tiède, voire froide, pour limiter leur chute durant les changements de saison (printemps et automne).

 Faire régulièrement des massages crâniens, délicatement et avec attention, est également conseillé pour mieux oxygéner le cuir chevelu grâce à la vascularisation. Il en est de même pour le coiffage de la chevelure qui doit être réalisé avec délicatesse pour éviter d’arracher trop de cheveux.

 Enfin, utiliser des huiles essentielles (de romarin, ylang-ylang, genévrier, cèdre, gingembre …) sont un remède naturel pour prévenir la perte de cheveux. Il faut les mélanger avec une huile végétale (de ricin par exemple, reconnu pour activer la microcirculation du cuir chevelu) pour maximiser la pousse du cheveu et fortifier l’ensemble de la chevelure.

D’autres conseils sont également très utiles pour optimiser la croissance de ses cheveux et donc retrouver une chevelure dense.

 

Les compléments alimentaires pour prévenir la chute de cheveux

Les compléments alimentaires proposés pour améliorer la santé des cheveux permettent de prévenir les chutes de cheveux occasionnelles. En cas de perte trop abondante, il est recommandé de se rendre chez un médecin ou un dermatologue qui prescrira un examen sanguin pour identifier les causes.

Délicure propose des gummies naturels et végans, les Gummies Cheveux , à base de myrtille, vitamines (B6, B8, B9, B12, E) et minéraux (zinc, sélénium). Ils contribuent à maintenir des cheveux en bonne santé. La posologie est de 2 gummies par jour.

Pour garantir leur efficacité, ces compléments alimentaires doivent être pris dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, riches en nutriments essentiels pour nourrir en profondeur la fibre capillaire.