Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Comment arrêter de se ronger les ongles ?

L’onychophagie, ou l’action de se ronger les ongles

 

L’onychophagie est un comportement compulsif qui consiste à se ronger les ongles ou simplement à les mettre à la bouche.

Très souvent, cette manie est provoquée par le stress ou l’angoisse. Elle permet de se calmer et de stabiliser ses émotions.

L’onychophagie concerne autant les adultes que les enfants et les adolescents. Elle peut devenir une habitude banale mais sans gravité.

 

Causes de l’onychophagie :

 

 

 

Les causes de l'onychophagie sont variables, mais elle apparait très souvent lors d’une situation de stress ou de concentration au travail, à l’école, dans la vie personnelle ou encore dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Les autres éléments déclencheurs sont l’ennui, la sensation de faim ou bien le sentiment d’être mal à l’aise.

L’individu type qui se ronge les ongles est souvent anxieux, timide, de nature introvertie et/ou perfectionniste.

 

Conséquences de l’onychophagie :

 

 

 

Premièrement, l'onychophagie peut provoquer des petites lésions cutanées qui risquent de se transformer en infections de la peau, notamment lorsque l'ongle est rongé jusqu'à la racine des phalanges des doigts.

Le dessous de l’ongle est l’endroit rêvé pour les germes et les bactéries. Portés à la bouche, ces micro-organismes pénètrent dans le corps et augmentent le risque de tomber malade.

L’action de ronger risque également de déformer les ongles et d’empêcher leur repousse. Elle est irréversible, toute la matrice de l’ongle (le tissu autour et sous les ongles) peut être endommagée.

Résultat, les ongles ont une apparence anormale, signe qu’ils ne sont pas en bonne santé.

De plus, se ronger les ongles souvent peut abîmer les dents. Cette manie crée des mini traumatismes dentaires, l’émail dentaire risque donc d’être rayé et abîmé.

Sur le long terme, cela peut même perturber l’occlusion dentaire, c’est-à-dire la manière dont les dents se joignent lorsque la bouche est fermée. Ainsi, les dents peuvent se déformer, se fendre voire se déchausser.

Enfin, l’onychophagie peut avoir des répercussions sociales, certaines individus atteints n’assument pas leurs mains abîmées. Ils ont donc tendance à s’isoler du monde extérieur.

Heureusement, il existe quelques solutions pour limiter ou arrêter définitivement de se ronger les ongles.

 

Conseils pour arrêter de se ronger les ongles :

 

 

Voici quelques conseils simples et efficaces pour éviter de se ronger les ongles et les retrouver en bonne santé :

  • Couper ses ongles bien courts : la meilleure méthode pour arrêter ce problème est de couper régulièrement ses ongles bien courts. Ainsi, il y a moins d’ongles à ronger lorsqu’ils sont portés en bouche.
  • Mâcher un chewing-gum : occuper sa bouche avec un chewing-gum peut aider à limiter l’onychophagie.  
  • Adopter une gestuelle de remplacement : au lieu de se ronger les ongles par habitude, on peut occuper ses mains en tripotant des mèches de cheveux ou un stylo, ou bien en malaxant un objet antistress (une balle par exemple).
  • Faire une belle manucure : réaliser une belle manucure, porter un beau vernis à ongles ou des faux-ongles peut dissuader de se ronger les ongles.

Il existe notamment un vernis à ongle amer au goût rebutant conçu pour empêcher de se ronger les ongles.

 

  • Hydrater régulièrement ses mains : des mains souvent hydratées et grasses sont moins agréables à porter à la bouche et peuvent dégoûter de cette manie.

L’idéal est de choisir une crème riche, hydratante et nourrissante composés d’ingrédients naturels pour réparer les dégâts causés par l’onychophagie.

  • Mettre des gants ou des autocollants : si les mains sont gantées, il est impossible de se ronger les ongles.

De plus, il existe des autocollants spécialement imaginés pour recouvrir les ongles. Sinon, un simple sparadrap collé par-dessus l’ongle peut suffire.

  • Pratiquer du sport et/ou de la relaxation : pratiquer une activité sportive ou de relaxation a pour effet de canaliser son agressivité et son angoisse. Par exemple, la méditation et le yoga peuvent aider à se détendre et à ne plus faire passer le stress sur les ongles.
  • Prendre des compléments alimentaires ciblés pour limiter le stress : certains compléments alimentaires anti-stress sont composés de plantestrès utiles pour apaiser l’anxiété lors d’une situation propice au stress.

 

Délicure propose justement les gummies no stress, au goût pêche, enrichis en plantes pour lutter naturellement contre le stress émotionnel et protéger le système nerveux. Ils contiennent des plantes relaxantes (rhodiola, safran et basilic sacré), de l’acide aminé GABA ainsi que de la vitamine B6.

La marque propose également une large gamme de produits au CBD : des gummies, des huiles CBD ainsi que des bonbons au CBD. Le CBD a un effet calmant sur l’organisme, il permet d’apaiser le stress et l’anxiété, et favorise un état de détente.

Ces produits naturels n’entrainent aucun effet secondaire et sont sans risque pour la santé.

 

Soigner ses ongles rongés :

 

Pour prendre soin de ses ongles rongés et abimés, on peut utiliser des huiles végétales, notamment l’huile de ricin ou l’huile d’olive. Elles sont très efficaces pour nourrir, hydrater et renforcer l’ongle.

Chaque semaine, l’idéal est de laisser tremper ses ongles dans un bol rempli de ces deux huiles pendant au moins cinq minutes.

Ce soin va également favoriser la repousse saine et rapide de l’ongle.

Pour nourrir les ongles de l’intérieur, Délicure a lancé les gummies cheveux, au goût fruits des bois ciblés pour la beauté des cheveux, des ongles et de la peau. Grâce à leur composition riche en myrtille, vitamines (B6, B8, B9, B12 et E) et oligo-éléments (zinc et sélénium), ils permettent de renforcer l’ongle et de stimuler sa pousse.

En cas de difficultés pour stopper l’onychophagie, il est conseillé d’en parler avec un professionnel de santé (médecin généraliste ou dermatologue). Une consultation auprès d'un psychiatre ou un psychologue peut également s’avérer utile pour comprendre les raisons d’un stress ou d’une angoisse.