Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Quels sont les liens entre le stress et la perte de cheveux ?

Le stress est un état réactionnel de l’organisme soumis à une agression déstabilisante. Parfois, le stress est trop fort ou récidivant, ce qui stimule l’organisme à réagir de façon démesurée ou inadéquate. Les conséquences psychiques vont du stress chronique, au burn-out et passent par l’insomnie ou encore la dépression.

 Quand on fait face à une situation stressante, il s'ensuit une succession de réactions biologiques. Notamment la sécrétion d'hormones du stress qui sont l'adrénaline et le cortisol. L’adrénaline, sécrétée par les glandes surrénales, stimule la libération de dopamine dans le système nerveux qui provoque une sensation de bien-être. Quant au cortisol, il permet à l'organisme d’affronter le stress, en mobilisant l'énergie nécessaire pour nourrir les muscles, le cerveau et le cœur.

Pour les cheveux, notamment au niveau cellulaire sur les follicules pileux, le stress a un impact négatif. Il peut provoquer une chute plus ou moins importante et freiner la pousse du cheveu.

 

Liens entre le stress et la perte de cheveux

 Les cheveux, l’un des meilleurs atouts beauté

 Quel que soit leur nature raide, ondulée, frisée ou bouclé, les cheveux ont une grande importance dans toutes les civilisations. C’est un symbole de beauté, force, féminité et virilité. Mais l’état de nos cheveux est avant tout le reflet de notre santé physique et psychique.

 

La perte de cheveux est causée par des facteurs externes et internes

 Il est normal de perdre des cheveux à certains moments de sa vie. Le cheveu a un cycle de vie, sa perte se produit après la phase télogène. Il chute pour être remplacé par un nouveau cheveu en phase anagène.

Les autres causes de perte de cheveux sont diverses, elles peuvent concerner un changement de saison, une utilisation de produits agressifs, une prise de substances nocives (tabac, alcool, drogue…), une fatigue passagèreune ou plusieurs carences alimentairesune grossesse, ou encore une ménopause. Mais il est aussi possible de perdre des cheveux à la suite d’un traumatisme, un choc émotionnel ou un stress récurrent.

  

Le pouvoir du stress sur les cheveux

 

 

 

 Perte de cheveux stress : Le stress provoque des réactions chimiques qui ont pour objectif d’aider à « survivre » en cas de danger imminent. Le cerveau communique l’information à l’hypophyse, qui, à son tour, la transmet aux glandes surrénales. Comme évoqué précédemment, ces dernières libèrent les hormones adrénaline et cortisol, mais également les androgènes surrénaliensCes androgènes provoquent une rétractation des follicules pileux et des vaisseaux sanguins, qui rendent les cheveux fins et vulnérables. Ils sont alors plus susceptibles de tomber.

Pour les individus ayant le cuir chevelu très sensible à ces androgènes, le stress freine renouvellement physiologique et la repousse du cheveu. 

Il est important de savoir qu’un cheveu ayant subi du stress perd une partie ou la totalité de sa kératine. Il s’agit d’une protéine insoluble qui constitue les cheveux, les poils et les ongles. Elle garantit notamment l'élasticité et la résistance de la structure capillaire. Le cheveu est donc fragilisé et est susceptible de casser plus facilement.

 

 

Autre conséquence du stress sur la santé

 

 

 Un stress dû à des émotions intenses peut provoquer une pelade (ou alopécie en plaques). C’est une maladie inflammatoire, généralement génétique, qui se manifeste par une chute de « plaques » de cheveux bien limitée. Cette chute de cheveux peut concerner un ou plusieurs endroits du crâne, voir sa totalité.

Cette alopécie peut être soignée avec de la cortisone. Néanmoins, il est indispensable de se pencher sur l’origine de ce stress pour limiter son apparition.

Voici quelques conseils à appliquer pour limiter la perte de cheveux  face à un évènement stressant ou une forte anxiété.

 

Conseils pour freiner la chute de cheveux liée au stress

 

 

Adopter une alimentation saine et équilibrée : bien manger permet de renforcer ses défenses immunitaires, diminuer le stress oxydatif et soigner le cuir chevelu. Autre avantage, cela favorise la repousse de cheveux en bonne santé.

Il faut donc manger des aliments riches en vitamines, minéraux et omega-3 comme les fruits et des légumesles poissons gras, les viandes maigres, les œufs ainsi que les oléagineux.

En parallèle d’une bonne alimentation, prendre des compléments alimentaires est une solution efficace pour retrouver des cheveux en pleine santé, particulièrement lorsqu’ils sont naturels. Ils sont une alternative à un traitement médicamenteux chimique ou lourd (antidépresseurs, anxiolytiques, psychotropes…).

 

 Délicure propose justement une gamme de gummies Cheveux , naturels, végans et fabriqués en France. Ils contiennent de la myrtille (connue pour favoriser la microcirculation du cuir chevelu), des vitamines (B6, B8, B9, B12 et E) et des minéraux (zinc, sélénium) essentiels pour protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Le stress fait également l’objet d’une autre gamme de gummies, les gummies stress, cette cure permet d’apaiser l’anxiété, de retrouver son calme et de protéger le système nerveux. Sa composition est riche en plantes (rhodiola, safran, basilic sacré), acide aminé (GABA) et vitamine B6. 

Chouchouter son cuir chevelu : masser son cuir chevelu aide à se relaxer, à activer la circulation sanguine et à éliminer les déchets qui asphyxient les racines. On peut faire un massage sous la douche pendant quelques minutes lors du shampoing, ou avant de dormir pour faciliter l’endormissement et procurer une détente. Ce geste simple est une solution pour favoriser la croissance du cheveu. Il y a également d’autres conseils pour faire pousser les cheveux plus rapidement.

Enfin, les huiles végétales (de ricin, moutarde, amla…) et les huiles essentielles (de romarin, ylang ylang, gingembre…) sont réputées pour lutter contre la chute et aider à la repousse de cheveux. Elles peuvent être utilisées sous forme de soin ou bain d’huile à laisser poser quelques minutes voire plusieurs heures, une fois par semaine.

Faire du sport ou une activité de relaxation : une activité sportive aide à dépenser de l’énergie qui permet d’évacuer le stress en boostant les endorphines. Quant à la relaxation (méditation ou yoga par exemple), elle permet au corps de se régénérer et à l’esprit de s’apaiser ainsi que de lâcher prise. Pour qu’elle soit davantage efficace, il est nécessaire d’y consacrer quelques minutes par jour. Sa régularité va aider à se détendre et à diminuer petit à petit la chute de cheveux.

Dormir suffisamment : le sommeil est essentiel pour rester en bonne santé et avoir une meilleure espérance de vie. En effet, un mauvais sommeil entraine une fatigue nerveuse, ce qui impacte le bulbe capillaire qui devient moins irrigué, les cheveux s'affinent et finissent par tomber.

Pour favoriser une bonne nuit de sommeil, Délicure propose une cure de gummies « Sommeil », enrichies en mélatonine (hormone du sommeil), plantes (passiflore, tilleul et coquelicot) et vitamines (B5, B6). Cette composition permet de faciliter l’endormissement et améliorer la qualité du sommeil.

En cas de stress excessif qui affectent considérablement la vie quotidienne, il est recommandé de consulter l’avis d’un médecin ou de suivre une thérapie psychologique pour trouver l’origine du stress et le traiter rapidement.