Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Livraison France gratuite dès 30 euros d'achat

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Comment protéger son microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal, également appelé flore intestinale, joue un rôle essentiel dans la digestion, le métabolisme et le système immunitaire. Il est principalement situé dans l'intestin grêle et le côlon, et est considéré comme un organe à part entière de l’organisme humain. 

Pour rester en bonne santé, il est donc indispensable de prendre soin et de préserver l’équilibre de son microbiote intestinal.

 

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

 

 

Un microbiote désigne tous les micro-organismes (bactéries, virus, parasites, champignons…) qui vivent dans un environnement bien défini comme notre organisme. Le plus étudié est le microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal (ou flore intestinale) regroupe l'ensemble des micro-organismes qui vivent dans notre système gasto-intestinal.

 

Quel est le rôle du microbiote intestinal ?

 

 

Le microbiote intestinal est un acteur clé de la santé et joue un rôle important pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Il permet notamment de fermenter les fibres, de synthétiser des vitamines et de transporter les nutriments vers la circulation sanguine.

Le microbiote intestinal se développe à partir de la naissance, au contact de substances étrangères à l’organisme. Durant la croissance, le système immunitaire apprend à tolérer les aliments, à identifier les germes inoffensifs et à lutter contre les germes susceptibles de causer des maladies. Ainsi, un environnement de micro-organismes variés se forme dans les intestins, dans lesquels ils travailleront en collaboration entre eux et avec le corps.

Concrètement, les « bonnes » bactéries combattent les « mauvaises » bactéries par leur position en « barrière » protectrice tout le long du tube digestif, leur supériorité en nombre, la mobilisation des sources nutritives et la production de substances bactéricides.

Une fois que la flore intestinale est parfaitement constituée et a trouvé son équilibre, sa structure reste stable.

 

Quels sont les différents facteurs qui perturbent le microbiote intestinal ?

 

 

 

Il peut arriver que l’équilibre des micro-organismes présents au sein du microbiote intestinal se rompt, à cause de certains facteurs de la vie quotidienne comme une alimentation inadaptée, une prise d’antibiotique ou encore une période de stress.

On parle alors de dysbiose intestinale, qui désigne un déséquilibre dans la flore intestinale. Il peut se traduire par une diminution du nombre de bonnes bactéries ou, au contraire, une hausse de mauvaises bactéries. 

 

  • Une alimentation pauvre en fibres, et riches en aliments ultra-transformés, peut nuire à la richesse, à la diversité et à l’équilibre des bactéries de la flore intestinale.
  • Les traitements antibiotiques prescrits pour soigner des infections sont destinés à détruire les microbes responsables de la maladie, mais également les « bonnes » bactéries du microbiote intestinal. Ce dernier peut ainsi être perturbé, avant de se reconstituer en plusieurs semaines après la fin du traitement. Toutefois, une prise d’antibiotiques prolongés ou répétés régulièrement peut, chez certains individus, déséquilibrer considérablement la flore intestinale.
  • Enfin, le stress peut être à l’origine de troubles fonctionnels de l’intestin, et, les déséquilibres du microbiote intestinal peuvent rendre plus vulnérable au stress.

 

 

Comment protéger son microbiote intestinal ?

 

 

 

Pour surmonter ces désagréments et protéger efficacement son microbiote intestinal, quelques reflexes santé sont à adopter au quotidien :

 

 Consommer régulièrement des aliments riches en fibres

 

Les fibres alimentaires, sources de prébiotiques, jouent un rôle essentiel pour préserver l’équilibre du microbiote intestinal. Elles agissent comme des petites éponges au sein de l'intestin. En se gorgeant d'eau, les fibres augmentent le volume des selles et régularisent la fonction intestinale.

De plus, les fibres nourrissent favorablement les bactéries et leur permettent ainsi de pouvoir sécréter des AGCC (acides gras à chaîne courte). Ceux-ci (dont notamment le butyrate) sont essentiels dans la prévention des dysbioses intestinales, de l'inflammation des muqueuses, de l'hyperperméabilité et des déséquilibres immunitaires.

Les aliments les plus riches en fibres sont certains légumes (artichauts, asperges et poireaux), les bananes, l’orge, le seigle, la racine de chicorée ou encore les graines de lin et de chia.

 

 Faire une cure de probiotiques

 

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui ont une action bénéfique sur la flore intestinale et le système immunitaire. Leur rôle est de moduler favorablement la composition et de renforcer l'effet barrière de la flore intestinale. Ils apportent ainsi des bactéries bénéfiques pour la santé.

Les aliments qui en sont riches sont les yaourts, les laits fermentés et les fromages fermentés non pasteurisés.

On les trouve aussi sous forme de compléments alimentaires. Certaines souches de probiotiques ont notamment un effet bénéfique sur les symptômes de l’intestin irritable.

Délicure propose justement des compléments alimentaires sous forme de gummies intitulés « Immunité renforcée ». Ils sont naturels, végans et 100% Made in France.

Ces gummies sont enrichis en vitamine C, oligo-éléments (zinc, cuivre et manganèse), en baie de goji, en fleur de sureau et en probiotiques. Ces actifs, en synergie, permettent de préserver le miciobiote intestinal et de renforcer le système immunitaire.

Au délicieux goût fruits des bois, il suffit de prendre deux gummies « Immunité renforcée » à tout moment de la journée de préférence en dehors des repas car ils contiennent cinq souches de ferments lactiques.

 

 Limiter les aliments riches en sucre

 

Un régime alimentaire riche en sucre est très mauvais pour la santé, il peut avoir des conséquences néfastes sur l’équilibre du macrobiote intestinal et favoriser les bactéries qui ont une action pro-inflammatoire.

Le sucre augmente les populations actives de fermentations et particulièrement les champignons. Il peut proliférer une flore agressive pour les intestins et réduire les populations de bonnes bactéries intestinales.

Il faut donc limiter la consommation de produits ultra-transformés et de plats préparés qui contiennent, très souvent, une grande quantité de sucre.

  

 Mieux résister et combattre le stress

 

Le stress, notamment lorsqu’il est chronique, peut devenir un ennemi de la santé et perturber l'équilibre du microbiote intestinal. Il favorise l'inflammation au niveau des intestins, ainsi que la croissance et la virulence des bactéries pathogènes.

Pour combattre efficacement les effets du stress, de nombreuses activités anti-stress (comme le yoga, la méditation ou la respiration) et la phytothérapie (médecine douce à partir de plantes) se révèlent être très efficaces.

Délicure propose justement des gummies anti-stress végans, naturels et 100% Made in France pour lutter contre le stress. Leur formule est composée de l’acide aminé GABA, de vitamine B6 et de plantes relaxantes (rhodiola, safran et basilic sacré). Cet alliage d’actifs permet de réduire les effets néfastes du stress sur l’organisme.

Il suffit de croquer deux gummies lors d’une situation stressante pour favoriser la détente et protéger le système nerveux.

Le CBD est une molécule qui paraît également tout indiquée pour aider à la gestion du stress, délicure propose une large offre d'huiles CBD biologiques ainsi que des bonbons CBD sans sucres.

Les compléments alimentaires de Délicure n’entrainent aucun effet secondaire, ni d’accoutumance, et ne sont pas dangereux pour la santé. Pour garantir leur efficacité, il faut les consommer dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une hygiène de vie saine.