Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

LIVRAISON OFFERTE en France métropolitaine - dès 20 € d'achat

Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Plantes adaptogènes et stress

Le stress est de nos jours un des principaux facteurs de mauvaise santé chronique. Il touche tout un chacun, quel que soit le sexe, l’âge, ou encore la catégorie socio-professionnelle. Certaines plantes sont aujourd’hui reconnues pour leur pouvoir de lutte contre le stress.

 

Définition

Les plantes adaptogènes sont des plantes médicinales, notamment utilisées en phytothérapie, qui possèdent donc des valeurs « adaptogènes ». Elles sont en général définies comme des « plantes possédant des substances pharmacologiques capables de conférer à un organisme une résistance accrue, permettant de parer les éventuelles attaques ».

Cela peut concerner le niveau de stress, des efforts de l’organisme intenses ou exceptionnels… Une plante adaptagène a donc directement un effet sur le stress, ses signaux, son niveau et son augmentation. Ces plantes peuvent être une précieuse aide dans la gestion du stress

 

L’action sur le stress

Certaines plantes adaptogènes sont connues depuis fort longtemps comme étant particulièrement efficaces sur le niveau de stress, grâce à leurs propriétés. Parmi elles, on compte principalement la rhodiola, le basilic sacré, le safran, ou encore le guarana.

Depuis quelques temps, d’autres critères scientifiques médicaux ont été ajoutés afin qu’une plante soit bien qualifiée d’adaptogène. Celle-ci doit désormais augmenter la résistance globale de l’organisme de manière spécifique, mais aussi posséder une action normalisatrice au niveau physiologique pour faciliter une réponse adaptée face au stress, et enfin ne pas être toxique.

Les plantes adaptogènes peuvent être une précieuse aide dans la gestion du stress, elle apporteront les armes nécessaires à l’organisme pour combattre efficacement les sources de stress et d’anxiété.

 

Les plantes adaptogènes en compléments alimentaires

De nos jours, nombre de compléments alimentaires sont composés en majeure partie de plantes adaptogènes dans le but de diminuer le taux de stress et d’anxiété. La rhodiola et le basilic sacré semblent parmi elles les plus indiquées car les plus pertinentes.

La rhodiola agit en fait comme un anxiolytique et un antidépressif naturel. En effet, elle permet de maintenir le cortisol dans des valeurs physiologiques, et de bloquer la destruction de la sérotonine et de la dopamine (qui sont, rappelons-le, les hormones du bien-être). La rhodiola est ainsi parfaitement indiquée pour ce qui attrait aux crises de stress, d’angoisse, les troubles de l’adaptation générant de l’anxiété, ainsi que les dépressions (légères et modérées). C’est aussi, dans une moindre mesure, le cas du basilic sacré.

Le safran et le guarana sont, quant à eux, plus intéressants et efficaces en cas de baisse de moral liée à une angoisse passagère, par exemple liée à une déception, une mauvaise nouvelle, un accident ou un stress latent. Le safran notamment a un rôle de neuro-protecteur qui agit sur le déclin cognitif, en particulier chez des personnes sujettes à des maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer.

Chez délicure, nous avons associé le pouvoirs de plusieurs plantes adaptogènes pour créer une cure gourmande qui vous aidera à retrouver votre calme. Nos gummies no stress renferment un savant mélange de rhodiola, basilic sacré, safran, gaba et vitamine B6.

 

Le saviez-vous ?

La rhodiola est une plante de montagne, parfois nommée « orpin rose », « racine dorée » ou encore « ginseng de la toundra ». Son nom provient en fait de l’odeur légère et subtile de rose que dégagent ses racines lorsqu’elles sont fraîchement coupées. Elle pousse dans les régions froides (Asie, Sibérie, Scandinavie, Amérique du Nord…) et se développe jusqu’à 4000 m d’altitude parfois. Au fur et à mesure de sa croissance, la Rhodiola est une plante qui s’adapte et qui devient de plus en plus résistante face aux agressions de son environnement (conditions climatiques, mauvaises herbes, agressions diverses …).

Elle était utilisée depuis fort longtemps, notamment depuis l’Antiquité et le Moyen-âge et était parfois nommée « racine d’or ». On sait aujourd’hui que les Vikings s’en servaient afin de pallier aux baisses de forme et de moral et dans le but de se régénérer le plus rapidement possible et de leur donner du courage et de l’ardeur dans ce qu’ils entreprenaient. Cette plante du cercle polaire était un de leurs principaux « médicaments » du quotidien.