Panier

Votre panier est vide

Continuer vos achats

Cheveux : d’où viennent les pellicules ?

Les pellicules sont des petites particules blanches dues à une accélération du cycle des cellules épidermiques.

Sur une période de 28 jours (voire 10 jours selon les personnes), les nouvelles cellules du cuir chevelu se développent et éliminent les cellules mortes. Ces dernières, chassées de manière prématurée par les nouvelles cellules, se mélangent et fabriquent des petites lamelles de peau appelées squames, qui évoluent, par la suite, sous forme de pellicules.

Ces pellicules se détachent du cuir chevelu, se dispersent dans les cheveux et finissent par tomber sur le visage, les épaules et les vêtements.

En général, l’apparition de pellicules dans les cheveux n’a pas de lien avec l’hygiène. Tout le monde peut souffrir d’un cuir chevelu qui démange pour diverses raisons, notamment à cause des pellicules.

Les pellicules sont bénignes et n’ont aucun effet grave sur la santé. Néanmoins, elles peuvent être inesthétiques et provoquer, injustement, la perception d’une négligence.

 

  

Les trois types de pellicules

 On distingue trois types de pellicules : les pellicules sèches, les pellicules grasses ainsi que la dermatite séborrhéique.

 

Les pellicules sèches

Les pellicules sèches, également appelées squames, pityriasis simplex ou état pelliculaire simple, se forment sur des cheveux secs. Elles sont volatiles et tombent facilement du cuir chevelu sur les épaules ou les vêtements. Selon l’état de sécheresse du cuir chevelu, des légères démangeaisons peuvent être ressenties.

 

Les pellicules grasses

Les pellicules grasses, majoritairement présentes sur les cheveux gras, sont plus grosses et visibles que les pellicules sèches. Elles sont dues à une production accrue de sébum au niveau du cuir chevelu. L’accélération du renouvellement cellulaire entraîne une inflammation locale pouvant causer des démangeaisons.

Les pellicules grasses apparaissent souvent sous forme de plaques, et sont plus difficiles à enlever car elles restent accrochées au cuir chevelu.

 

La dermatite séborrhéique

Il existe une forme plus sévère de pellicules qui est la dermite séborrhéique du cuir chevelu. Elle se manifeste avec l’apparition d’une forte quantité de pellicules grasses et d’une inflammation du cuir chevelu causant de fortes démangeaisons.

 

Les facteurs de risques de pellicules

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de pellicules comme certaines maladies de la peau (psoriasis par exemple), un genre de levure nommé Malassezia ou encore un grattage excessif en cas de démangeaisons au niveau du cuir chevelu.

Les pellicules peuvent également apparaître à la suite d’un état de stress ou de fatigue, un trouble hormonal, une utilisation de produits capillaires nocifs, une consommation excessive de tabac ou une mauvaise alimentation.

 

  

Les solutions pour éliminer les pellicules

 

Espacer le plus possible les shampoings

Pour maintenir un cuir chevelu en bonne santé et sans pellicules, il faut éviter de se laver les cheveux tous les jours. En effet, un usage trop fréquent de shampooing agresse le cuir chevelu. Les glandes sébacées sont davantage stimulées et sécrètent plus de sébum pour se défendre. Cette surproduction favorise le développement de pellicules.

L’idéal est de faire, au maximum, deux shampoings par semaine.

Concernant le shampoing en lui-même, il doit être antipelliculaire et choisi selon le type de pellicules. Le shampoing va permettre de nettoyer et débarrasser le cuir chevelu de toutes ses impuretés, soulager l’inconfort et les démangeaisons, puis empêcher ou limiter toute récidive de pellicules.

 

 

Prendre soin de son cuir chevelu

 Pour apaiser et hydrater le cuir chevelu, il faut adopter une bonne routine beauté. Les soins capillaires à base d’ingrédients naturels sont un excellent remède. Faire un bain d’huile de jojoba, à laisser poser plusieurs heures, peut se révéler efficace pour freiner l’apparition de pellicules.

Dans celui-ci, on peut ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles de cèdre d’atlas, de thé vert ou d’ortie pour tonifier le cuir chevelu, réguler le sébum et lutter contre la chute de cheveux.

De plus, certaines plantes comme le thym ou l’aloe vera sont utiles pour soulager les démangeaisons et calmer les irritations de la peau.

En complément d’une bonne routine soin, il faut se débarrasser de tous produits (mousse, laque, cire, gel…) ayant une composition agressive et nocive susceptible d’abîmer le cuir chevelu.

Selon le type de pellicules et leur quantité, il est préférable de demander conseil à un pharmacien, un médecin ou un dermatologue pour trouver le traitement le plus adapté.